• 4 choses à faire pour déstresser en fin de journée

    4 choses à faire pour déstresser en fin de journée

    Pas question de garder cette sensation de stress en sortant du travail. Il est possible de réduire les effets angoissants en prenant le temps de faire quelques activités en fin de journée.
    La journée a été longue, les réunions se sont enchaînées et les décisions aussi. Même si l’on quitte son lieu de travail, on a tendance à amener tous les problèmes chez nous. L’idée de déstresser est désormais bien loin.

    Mais tout n’est pas perdu. Oublier le stress et les tensions, ça s’apprend et c’est bénéfique pour le corps. Même si nous ne pouvons pas empêcher le stress de nous gagner, il est possible d’en réduire les effets et de se changer les idées.

    1. Se balader

    Pour déstresser, tout commence dès que vous mettez un pied en dehors de votre lieu de travail. Évitez de prendre les transports en commun qui sont connus pour mettre à l’épreuve nos nerfs. Profitez pour marcher l’équivalent de quelques stations de métro ou alors pour faire du vélo, du roller encore de la trottinette.

    Le fait de se promener aère les poumons et libère des endorphines, qui réduisent l’effet du stress. L’idéal serait de traverser des espaces verts comme des parcs. De nombreux spécialistes recommandent de marcher au moins trente minutes par jour pour réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et d’obésité.

    2. Visualiser des images positives

    Profitez-en pour faire un exercice de sophrologie. Cette technique est un mélange entre un travail sur la respiration, la détente musculaire et la visualisation d’images positives. Ce dernier paramètre est spécifique à chaque personne et doit évoquer un état de bien-être.

    Cette version dérivée du yoga permet de réaliser des exercices simples et peu contraignants. L’un des piliers de la sophrologie réside dans les exercices de visualisation. Cela consiste à s’installer confortablement et à fermer les yeux. Le but est de s’imaginer dans un environnement qui évoque de bons souvenirs et de visualiser des images positives. Cet exercice permet d’apaiser le corps et l’esprit. Il peut se pratiquer avec de la musique. Tout comme les visualisations, la musique doit évoquer quelque chose de positif, des souvenirs et des sensations de bien-être.

    3. Manger un encas

    Prenez un goûter, mais pas n’importe lequel. Le fait de manger un petit encas est toujours bon pour le moral, mais il faut veiller à ce qu’il soit bon aussi pour notre organisme, car il faut néanmoins limiter le grignotage. Optez donc pour une banane. La principale qualité de ce fruit est qu’il contient du potassium.

    Ce minéral présent dans l’organisme est indispensable pour son bon fonctionnement. Concrètement, il permet d’accentuer l’activation des cellules nerveuses et musculaires. La force de la contraction musculaire est donc dépendante du potassium qui évite les crampes. Il est aussi bon pour les artères, les bronches et le muscle du cœur.

    4. Pratiquer une activité sportive ou manuelle

    Trouver une activité à pratiquer de façon régulière pour vous détresser durant la semaine ou en fin de journée. Elle peut être sportive comme le yoga, la natation ou encore le basketball, ou alors manuelle. Plus important, c’est le fait d’avoir un rendez-vous régulier qui demande de la concentration ou la répétition de mouvements précis qui permet de s’évader.

    Cela peut donc être l’occasion de repasser en revue vos passe-temps favoris et les activités que vous aimez pratiquer. Aller au cinéma, tricoter, jouer aux jeux-vidéo, lire, faire du footing ou de la gym… Plusieurs options sont possibles.

    PAR MARIE-PIERRE HADDAD

    Laisser un commentaire →

Laisser un commentaire

Annuler la réponse